Dépression saisonnière, vive la naturopathie !

A l’arrivée de l’automne, nous ressentons souvent une baisse de forme, de la fatigue, parfois le blues. 1 personne sur 5 en France souffrirait de dépression saisonnière, particulièrement les femmes. A un degré différent nous sommes tous sujets à ce trouble qui disparaît de lui-même au printemps.

 

Qu’est-ce que la dépression saisonnière ?

Appelée également “trouble affectif saisonnier”, cette dépression apparait avec l’arrivée de l’automne et dure généralement 2 mois.

 

La cause  ?

Une baisse d’intensité et de durée de l’ensoleillement qui jouerait un rôle clé sur notre organisme avec pour conséquence un dérèglement du rythme circadien (réduction de son amplitude).

Le cycle circadien dure 24h00 et régule bon nombre de mécanismes internes de notre organisme ( veille-sommeil, production d’hormones, état de vigilance,..). Or ce cycle se cale en fonction de la luminosité et agit également sur notre horloge interne.

Avec la baisse de luminosité, un certain nombre de mécanismes sont modifiés notamment sur la production des hormones. Par exemple, nous constatons des changement dans la production de :

  •   la sérotonine, hormone stimulée par la lumière du jour (régulation humeur, appétit, agressivité,..)
  • la mélatonine (hormone régulatrice du sommeil)
  • la dopamine (starter, motivation, plaisir)
  • et noradrenaline

Une étude réalisée par l’université de Pennsylvanie démontre les conséquences de la privation de lumière sur le cerveau.

Des Rats (sympas pour eux..) ont été plongés dans l’obscurité pendant 6 semaines. A la fin de ces 6 semaines, les chercheurs ont noté des comportements de type  dépressif et un ralentissement dans certaines régions du cerveau en lien avec les états dépressifs.

Les neurones produisant (nora, dopa et séro) ne fonctionnaient plus ce qui entrainait par voie de conséquences le blues lié au Trouble Affectif Saisonnier.

Au exemple, chez les travailleurs de nuit, le sommeil dans la journée est moins réparateur hauteur de  30 % environ.

A savoir également  : le rythme circadien peut être également déréglé par l’exposition à des écrans le soir (tv, ordinateur, téléphone).

Pour info, la lumière artificielle est 5 à 20 fois moins intense que la lumière naturelle (meme lorsqu’il fait gris)

 

Quels sont les signes qui peuvent vous alerter ?

– De la simple fatigue quasi permanente jusqu’à la dépression

– Perte d’énergie

– Tristesse

– Baisse de l’attention ou capacité de concentration

– Anxiété, angoisse

– Irritabilité

– Prise ou perte de poids

– Besoin de davantage de sucres, alcools, glucides

– Besoin de davantage de sommeil

– Perte d’intérêt

 

Quelles sont les solutions naturelles pour lutter contre le blues d’hiver ?

1- Cap sur une alimentation saine

  • Prendre le temps de manger lentement pour chouchouter son système digestif
  • Manger léger le soir pour favoriser la qualité de son sommeil
  • Diminuer les excitants, notamment le café qui excite mais ne réveil pas et vous pompent vos minéraux
  • Foncer sur les fruits et légumes de saisons  et biologiques en privilégiant ceux riches en fer, vitamine C, B,..
  • Juicer en investissant dans un extracteur

2- Faire le plein de lumière avec la Luminothérapie :

plus d’une 60ène d’étude à l’appui montre une action efficace sur la dépression saisonnière avec une amélioration notable en 15 jours sur la dépression. Découvrez ici mon article consacré aux  bienfaits de la luminothérapie.

3- Couper les écrans

(TV, ordinateur) trop simulant pour le système cérébral.

4- Bouger  

Une activité physique aussi souvent que possible à l’extérieur. 5 minutes suffisent à libérer des molècules de bonne humeur. Ces endorphines sont des antidépresseurs naturels!

5- Privilégier les apports en Omega 3 

huiles type Colza, lin, petits poissons et oléagineux (noix), vitamines du groupe B (germe des blés, légumineuses,..), le  magnesium et  la vitamine D3! Tous les 4 jouent un rôle important dans l’équilibre de notre système nerveux.

6– De l’énergie au naturel Vitamines C, maca, camu camp ,.. qui protègent  notre système immunitaire et dont la carence a un impact prouvée sur la dépression

 

Envie d’en savoir plus ? et si vous preniez votre santé en main ? Par ici pour prendre votre rendez-vous en naturopathie !