Passez en douceur à l’heure d’été

Le passage à l’heure d’été.

Si le printemps est synonyme de renaissance pour la nature, il n’en va pas toujours de même pour nous. Le passage à l’heure d’été sera donc parfois perçue positivement dans un premier temps.

Voici mes conseils pour vous aider à passer le cap :

 

  • Recaler ses heures de sommeil après le passage à l’heure d’été

    Il n’est pas question de vous forcer à vous coucher tôt si vous n’avez pas sommeil, mais de vous coucher et de vous lever à heure fixe. N’hésitez pas non plus à créer votre routine de sommeil.  Nous travaillons régulièrement avec mes patientes sur cette routine. Chacune la sienne : bain chaud, lumière tamisée, un livre positif plutôt que des écrans, de l’encens, de la méditation,..  il existe 1001 façons de ralentir votre organisme. Certaines plantes (mélisse, camomille,..) ou compléments alimentaires (melatonine, Omega 3,..) peuvent soutenir votre démarche.

 

  • Faire le plein de lumière.

    Nous venons de traverser une longue période où la luminosité a fait défaut. Ce manque de lumière joue sur notre humeur, le fameux blues d’hiver. Le passage à l’heure d’été va rallonger nos journées.N’hésitez donc pas à vous exposer dès qu’un rayon de soleil pointera le bout de son nez. N’hésitez pas non plus à prolonger votre cure de vitamine D. Nous en manquons cruellement.

 

  •  Fatigue

    En cas de fatigue, l’important et parfois le plus compliqué est d’en connaitre la cause : déficit en vitamines, oligo-éléments, alimentation et mode de cuisson non adaptés, manque de sommeil, épuisement des surrénales ,… Essayez d’adopter une alimentation et un mode de vie plus sains en les couplant avec des cures type Ginseng, propolis, ou la fameuse spiruline. Si malgré tout la fatigue persiste, prenez rendez-vous avec une naturopathe.

 

  • Détox ?

    La fameuse cure de printemps, bien entendu tout le monde en parle, moi la première. Est-ce adaptée à tout le monde ? la réponse,déjà dans mon e-book (par ici pour vous le procurer), est non ! Outre le fait qu’elle est interdite notamment pour les femmes enceintes et allaitantes, elle est déconseillée aux personnes déjà épuisées. Pourquoi ? Parce que cela risque de vous fatiguer encore davantage. La cure de détox permet de décrasser votre corps de toutes les toxines et toxiques accumulés mais elle drainera au passage une petite partie de vos minéraux.

  • Reminéralisation

    Un conseil, si vous êtes fatiguée pensez d’abord à vous reminéraliser, surtout si vous avez un profil neuro-arthritique  qui a naturellement tendance à se déminéraliser. Profitez en pour faire une “eat-clean” * : alimentation saine, non industrialisée, sans sucre,…Une fois cette étape franchie vous pourrez penser à une détox. La cure de sève de bouleau reste le must pour à la fois drainer et reminéraliser. J’ai un coup de coeur pour celle de Vegetal water. Je vous ai même obtenu un code promo -15% AUD15 !

    * A  noter que la eat clean est également décrite de mon e-book 

 

  • Une alimentation légère le soir

    Rien de pire que de s’endormir sur une digestion lourde. Préférez les repas légers type soupe, légumes, protéines légères avec un peu de féculents plutôt que des plats en sauce ou lourd à digérer. Il est même possible en cas de sensation de lourdeurs digestives de faire une monodiete uniquement un soir ou 2. Les pommes, les carottes sont par exemple parfaites cuites ou crus et faciles à digérer.

 

  • Reprise du sport

    Souvent l’hiver nous sommes moins motivés et la météo vient rarement à notre renfort. Pourtant, le sport peut être un allié de taille dans votre motivation et votre humeur. En effet, il libère notamment des endorphines, hormones “similaires” à de la morphines naturelles et synonymes de bien-être, antalgique et anti-fatigue.

 

  • Du repos et des projets !

    Le mental (toujours lui !) joue énormément sur notre perception et notre ressenti. Il y a l’épuisement mental et physique qui demande un repos absolue et il y a le manque d’envie, d’intérêt ou de motivation. A quoi rêver vous ? De quoi avez vous envie ? Quel pourrait être votre nouveau projet qui vous donnerait des ailes ?  Notre mental est notre moteur ne l’oubliez jamais.