Santé et environnement, comment consommer son eau ?

L’eau, comment la purifier ?

Cela faisait longtemps que je m’interrogeais sur le mode de consommation d’eau à privilégier. J’étais certaine de la possible dangerosité de l’eau prise directement au robinet mais ne voyais pas quelle autre solution choisir ?

On entend souvent tout et son contraire notamment lorsqu’il s’agit de l’eau ? en bouteille ou non  ? existe t il d’autres solutions plus écologiques et économiques ?

J’ai lu de nombreux d’articles et je  suis tombée sur le formidable livre du professeur JOYEUX “Manger mieux et meilleur”. Celui-ci m’a  conforté dans mon choix et apporté une explication plus scientifique à mes propos.

 

 

L’eau

Tout abord sachez que notre organisme est composé à 60 % – 70% d’eau, sous différentes formes :

  • le sang à 5%
  • La lymphe à hauteur de 15%
  • De liquides entre les cellules pour 20%
  • de liquide intracellulaire à hauteur de 50%

Un nourrisson sera composé à 80% d’eau quand une personne âgée  n’enaura plus que 50%.

Rôle majeur de l’eau

Elle est représente :

  • 80% de notre cerveau cerveau. Chez les personnes âgées la déshydratation atteint en premier lieu le cerveau ce qui explique la perte de mémoire progressive, la baisse de moral ou le manque d’appétit
  • 80% des poumons et des reins,
  • 79% du sang
  • 77% du coeur
  • 73% du foie et des muscles
  • 71% de la peau
  • 22% des cartilages
  • 10% des os.

L’eau du robinet : présence de pesticides, perturbateurs endocriniens et de chlore 

La world wild foundation estime que l’eau polluée tue chaque année 10 millions de personnes par an. Et nous ne sommes pas à l’abri. La France n’est toujours en conformité avec les directives européenne sur l’eau (DCE 200) sur la question écologique et chimique.

Ce rapport ne s’appuie que sur la présence de nitrates et de pesticides mais ne tient absolument pas compte des résidus médicamenteux (antibiotiques, pilules,..), des comestiques, des phtalates*, des dioxines**…

Il y a donc fort à parier que le niveau de pollution de l’eau est bien plus important et alarmant que ce que les autorités ne laissent dire.

* dérivées de l’acide phtalique. Il est couramment utilisé dans les matières plastiques type emballage, tuyaux,..

** groupe de substances chimiques organiques persistantes. Elles sont produites involontairement lors de processus thermiques mettant en présence du chlore et des substances organiques. Influence néfaste sur le système hormonal, cancer, maladie de peau,..

Après des années de lutte, l’Union Européenne a enfin défini les perturbateurs endocriniens en Juillet 2017.

1566 pesticides vont enfin disparaitre : insecticides, produits pour l’hygiène vétérinaires, fongicides, produits servant à protéger les bois,…

Les populations les plus touchées sont les nourrissons, les enfants, les agriculteurs et les vieillards.

Le chlore est utilisé pour détruire les micro organismes pathogènes types bactéries, virus ou parasites qui sont présents dans l’eau. Il est présent dans l’eau du robinet à hauteur de 0,1mg/l.

Le problème est que ce chlore est un oxydant puissant qui impacte notre système immunitaire en diminuant sa capacité. Il “pourrait” également augmenter les risques de cancer.

 

Définition des eaux destinées à la consommation humaine.

L’Académie de Médecine définie 5 catégories d’eau :

  • L’eau du robinet qui est issue d’eaux souterraines traitées pour devenir potable.
  • L’eau de source provenant d’eaux souterraines non traitées
  • L’eau minérale naturelle disponible sous forme de bouteilles souvent plastiques, plus chères et pas du tout écologiques
  • Les eaux de source ou minérale qui contiennent des additifs ou des arômes
  • Les eaux purifiées produites par traitement (osmose inversée).

Laquelle choisir ?

L’eau dans des contenants platiques 

 

Point de vue écologique : une catastrophe !

Les bouteilles en plastiques sont en parties faites à partir de pétrole, plus la préparation, le conditionnement et le transport. Nous sommes loin de l’image de l’eau bue directement à la source.

Au mieux, elles font parties du tri sélectifs au pire elles finissent dans la nature, sous terre ou dans les océans où elles  mettront des centaines d’années à se dégrader.

Point de vue santé : guère mieux !

Sachez également, que le plastique libère des perturbateurs endocriniens qui vont influer sur nos fonctions reproductives, même si bien évidement les industriels du plastique affirment le contraire.

J’ai récemment échangé sur ce sujet avec une ancienne infirmière qui a vécu dans son service hospitaliers  les conséquences  du plastique sur notre organisme. Elle m’expliquait toute la difficulté de se faire entendre quand on se retrouve face au lobbying de l’industrie du plastique.

Sachez que le PVC des bouteilles d’eau minérale (et toute autre contenant en plastique type ketchup,..) contient notamment du plomb, du cadmium, des phtalates,..

L’eau filtrée avec la carafe brida

En France, près de 18% de la population l’utilise. On l’utilise généralement avec des cartouches de charbon actifs et des résines qui modifient les ions.

Le charbon actif va retenir le chlore et une partie des résidus de pesticides. Les résines, vont elles, selon leurs compositions, retenir une partie du calcium et certains métaux lourds.

Selon Que choisir et 60 millions de consommateurs, les résultats sont efficaces sur le chlore et le mauvais gouts de l’eau mais les résultats restent très irréguliers pour les autres critères. De plus, si elles ne sont pas changées régulièrement, les cartouches relarguent les bactéries et autres particules retenues jusqu’alors par le charbon actif et le résine. Pour cette même raison, le trempage en début d’utilisation est primordial.

Enfin, les carafes sont faites en plastique et donc pourraient  avoir les mêmes problématiques que les bouteilles en plastiques.

Les filtres directement posés sur le robinet pourraient être plus efficaces.

 

Les filtres à céramique et le charbon actif

L’association des 2 semblent complémentaires. Elle sont vendues soit sous forme de cartouches, soit il est possible de les acheter séparément.

La cartouche s’installe sous ou sur sur l’évier, les 2 autres se mettent directement dans votre bouteille en verre.

Le niveau de filtration semble être le meilleur compromis. En effet, les polluants de l’eau, les résidus de pesticides ou médicamenteuse, le chlore se fixe par arborpton sur le charbon actif. Quand à la céramique, elle retient les bactéries et les résidus chimiques. Seuls leurs échappent les virus, les nitrates et les minéraux dissous.

Le charbon végétal Bichotant est couramment utilisé au Japon et a déjà intégré ma cuisine depuis presque 1 an. Il s’agit d’un charbon de bois blanc actif produit par une espèce de chaine vert. Il attire les particules nocives et relâche des molécules reminéralisantes (calcium, magnesium, fer,..) et participe au bon équilibre du ph de l’eau.

Les perles de céramiques ont été brevetées en Asie. Sur le site les moutons verts ils vendent des perles pour les carafes mais aussi les bouilloires, les aquariums, les WC,…

A bien y réfléchir, je pense que la combinaison des 2 me semblent être le meilleurs compromis d’un point de vue santé et écologie.

 

La seule et GROSSE contrainte réside dans le fait de changer régulièrement ses billes et son charbon pour ne pas que ceux-ci relarguent tous ceux qu’ils ont captés.

Mon bâton de charbon végétal dure environ 6 mois. A bout de 3 mois, il faut le faire bouillir pour le décharger de ce qu’il a emmagasiné. Je n’hésite pas à raccourcir un petite peu la durée pour être certaine d’éviter ce genre de problématique. Une fois utilisée, le charbon végétal est bio dégradable ! Question budget, c’est bien évidement plus économique !

 

Les filtres à osmose inversé

Ce système de filtration apparait comme le plus performant pour éliminer les polluants et les sels minéraux.

Seul “hic” le faible débit, un appareil complexe et une installation couteuse. Il faut également prévoir une pompe pour augmenter la pression. Certains spécialistes reprochent également le fait d’ôter tous les minéraux contenus dans l’eau.

Le stérilisateur par ultraviolets

 

  • Stérilisateurs par ultraviolets : une lampe UV gainée de quartz expose l’eau qui passe dans un tube inox reflétant les rayons. Ce système agit davantage comme un désinfectant (virus, bactéries,..) et reste couteux. Pas de preuve probante sur son efficacité

 

Cette proposition n’est bien sur pas complète car il existe de nombreuses autres façons de filtrer son eau. Certaines personnes mettent l’eau filtrée dans une bouteille au soleil pour la dynamisée, d’autres utilisent des aimants. Lorsque j’étais étudiante en naturopathie, des nombreux professeurs nous en ont parlé, mais il n’existe évidement pas de preuve scientifique. Mais moi j’y crois.

N’hésitez pas à me faire un retour pas mail pour compléter cette liste.

 

Belle lecture à tous.