Equilibre acido-Basique : les facteurs d’acidification

 

 

Equilibre acido-basique. Vous vous êtes reconnu dans les symptômes (voir mon 1er article) , conséquence d’une acidification de votre corps ?

Pas de panique, cela concerne pratiquement 80 % de la population !

Il s’agit maintenant d’en comprendre son origine et les principaux facteurs qui sont responsable de cette acidité.

 

Pour continuer dans la lignée du premier article sur l’équilibre acido-basique (définition et conséquences), voyons maintenant les 8 principaux facteurs qui l’entraînent.

 

 

 

 

1- Le surmenage mental

 

 

Le facteur numéro 1 du déséquilibre acido-basique est le stress répété de nos vies ultra actives. Nous sommes quotidiennement en hyper sollicitation ! Téléphone, ordinateur, un travail stressant, une vie de famille bien remplie, la liste est longue.

Le stress répété augmente le taux d’acidité de notre corps et épuise notamment nos réserves en magnésium.

 

 

=>Mon conseil coach santé, nutrition & bien-être : La respiration.

 

Des exercices respiratoires, de la méditation et tout ce qui tend à abaisser votre rythme cardiaque.

 

 

 

 

2- Le surmenage physique

 

 

Une activité physique trop intense et répétée engendrera des toxines qui sont dues à une mauvaise circulation. Celle-ci est en lien avec la fatigue qui entrainera des courbatures.

Toutes ces toxines acidifient notre corps.

 

De plus, si la transpiration tend à éliminer vos toxines ou vos acides « volatiles », elle emportera avec elle bons nombres de vos minéraux.

 

 

=> Mon conseil coach santé, nutrition & bien-être :

 

Du sport oui, il est indispensable à notre bon fonctionnement, mais je vous conseille de varier les activités.

Osciller entre activités intenses cardio-vasculaires, travail en profondeur type étirement, Pilate ou yoga, le tout entrecoupé de repos avec une simple marche de 20 à 30 minutes.

 

En cas d’effort intense, penser à bien vous hydrater régulièrement.

 

☀ Une idée de boisson spéciale sportifs :

– 800 ml d’eau

– 200 ml de jus de raisin

– Un peu de miel d’acacia

– Une pincée de sel (facultatif)

Que la force soit avec vous 🙂

 

 

 

 

3- Equilibre acido-basique, une faiblesse métabolique ?

 

 

Nous ne sommes pas tous égaux face à l’acidification.

Pour certains il sera facile de bruler l’excédent et les troubles engendrés ne seront que bénins ou passagers.

Pour d’autres en revanche, la capacité à éliminer et à neutraliser les acides sera plus faible d’où une déminéralisation rapide de leur réserves en minéraux.

 

 

=> Mon conseil Naturopathie : Tirer parti de votre bio-individualité.

 

En prenant rendez-vous avec une naturopathe, vous optimiserez vos réserves.

Notre rôle est d’en effet d’analyser vos besoins en fonction de votre morphotype et de votre hygiène de vie pour déterminer la meilleure complémentation possible : réglage alimentaire, drainage des toxines, revitalisation,…

 

A vous le programme sur mesure.

 

 

 

4- Une faiblesse digestive

 

 

La digestion des aliments par notre corps nécessite des ph différents :

– Acide pour les protéines animales,

– Basique pour les glucides (céréales)

Selon les lieux de digestions (bouche, estomac, intestins) le ph sera différent.

 

Néanmoins, certaines troubles digestifs viennent perturber cette digestion, comme par exemple un manque d’enzymes au niveau de l’estomac.

Si l’acidité sortant de l’estomac est mal neutralisée, elle terminera sa course dans notre intestin entrainant une porosité intestinale (attaque de l’intestin par l’acide).

La barrière intestinale étant fragilisée, elle laissera passer des molécules indésirables telles que des bactéries ou des molécules alimentaires.

 

 

Capture d’écran 2016-05-08 à 21.09.34

 

 

 

Selon le Dr SEIGNALET, auteur de livre « l’alimentation ou la troisième médecine », une augmentation de la perméabilité de l’intestin grêle a été prouvée chez la plupart de ses patients atteints de maladies inflammatoires chroniques.

 

 

=> Mon conseil Naturopathie 

 

La digestion, c’est le nerf de la guerre ! Elle joue un rôle primordial autant dans votre physique que psychique. La quasi totalité de votre sérotonine (hormone du bonheur) y est fabriquée.

 

Des problèmes de digestion ? Un intestin perturbé ? Pas de temps à perdre, contactez moi pour prendre vite un rdv !https://audreycarsalade.com/contact-us-page/

 

 

 

 

5- L’alimentation

 

 

Tous les aliments ne sont se valent pas en terme d’acidité.

Par exemple, la viande rouge, les farines blanches, le café seront très acidifiants.

A l’inverse le lait végétal, les pommes de terres, les légumes verts auront un fort pouvoir alcalinisant.

 

Ne vous fiez pas à l’acidité de certains aliments comme les agrumes, pour certains d’entre nous le citron possède de fabuleuses vertus alcalines. Encore une fois nous ne sommes pas tous égaux.

 

Une alimentation parfaitement équilibrée devrait contenir 30% d’aliments acides et 70 % d’aliments alcalins.

 

Ci-dessous, la liste des aliments alcalins et acides.

Volontairement, je ne la détaillerai pas excessivement car cela deviendrait un véritable casse tête chinois, d’autant que certains aliments acides restent intéressants pour d’autres raisons.

Par exemple, les protéines (animales ou végétales) sont indispensables à de nombreuses fonctions de notre corps, les farines complètes apportent fibres et nutriments.

 

Pour simplifier, voici quelques conseils simples et logiques :

 

 

 

=> Mon conseil Naturopathie :

 

☀ Commencer la journée par un verre avec 1/3 de vinaigre de cidre bio ou de citron et 2/3 d’eau.

 

☀ Préférer le bio ou avec peu de pesticides.

 

☀ Augmenter vos aliments alcalins (pomme de terre, banane, du vert et encore du vert)

 

☀ Limiter si possible la viande rouge à 1 à 2 fois par semaine

 

☀ Diminuer votre dose d’alcool, de café, soda et autres boissons industrialisées

 

☀ Préférer les aliments non transformés à la nourriture industrielle.

 

☀ Limiter les farines blanches et les sucres raffinés

 

☀ liste des aliments alcalins et acides

Aliments acides

 

Aliments alcalins

 

 

L’alcool, boissons industrialisées

 

Farineux (pain et pâtes blanches ou complètes.)

 

Sucres raffinés (blanc, roux, bonbons,..)

 

Protéines animales fortes (viande rouge, abats, crustacés, charcuterie)

 

Protéines végétales fortes (lentilles, soja, ..), fromages

 

Epinards et tomates cuites

 

Les agrumes (selon profil)

 

 

Ail et oignon

 

Algues, graines germées

 

Tous les jus de légumes

 

Légumes verts (artichauts, brocolis, salades, tous les choux), avocat

 

Les légumes colorés (carottes, betteraves, courges, poivrons,…)

 

Les agrumes, abricots, melons, pommes, cerises, bananes et fruits tropicaux

 

Pommes de terre, panais, patates douces

 

 

 

 

 

6- Une carence en vitamines et oligo-élèments

 

 

Une période de stress intense, une sur-activité physique, une alimentation trop déséquilibrée et vous voilà carencé sans même le savoir !

 

Sachez que si votre réserve disponible est à zéro, le corps ira puiser ailleurs. Dans vos os par exemple car ceux-ci contiennent du calcium.

 

Rappelez vous également que votre corps fera tout pour survivre, et pour lui vos cheveux, vos ongles, l’état de votre peau ou de votre système nerveux est secondaire.

 

 

=> Mon conseil Naturopathie :

une cure en vitamines et minéraux et une gestion des autres « facteurs d’acidification ».

Vous avez le choix entre prendre des compléments à vie ou modifier certains facteurs de votre vie qui sont la cause réelle de votre acidification.

 

 

 

7- Une sous oxygénation

 

La sédentarisation fait également partie des causes de notre acidification.

En effet, vos poumons jouent un rôle dans la détoxification de vos cellules.

Certains acides dits « volatiles » comme les légumineuses s’éliminent par leur biais. Une simple balade en fôret suffira.

 

Capture d’écran 2016-05-08 à 16.05.22

 

Pour rappel, le Docteur Otta Heinrich Warburg, prix nobel en 1931 pour ses recherches sur la cause du Cancer démontra dans son livre, Le Métabolisme des tumeurs que toutes formes de cancer sont caractérisées par deux conditions fondamentales : l’acidose et l’hypoxie (le manque d’oxygène).

 

Le manque d’oxygène et l’acidose sont interdépendants : quand vous avez l’un, vous avez l’autre.

 

Toutes les cellules normales requièrent de l’oxygène de façon absolue, mais les cellules cancéreuses peuvent vivre sans oxygène – une règle sans exception.

 

“Privez une cellule de 35% de son oxygène pendant 48 heures et elle pourrait devenir cancérigène”.

 

 

=> Mon conseil coach santé, nutrition & bien-être :

 

Un exercice physique quotidien tel que la marche.

Se garer à 10 minutes de son travail, aller chercher son enfant à pied, rejoindre des amis, autant de possibilités pour faire 20 à 30 minutes d’exercice quotidien.

 

 

 

8 – Une intoxication (métaux lourd, tabac, ondes électro-magnétique)

 

 

 

Une utilisation prolongée de votre téléphone mobile, la wifi, la pollution, le tabac autant de facteurs qui intoxiquent votre organisme en métaux lourds.

Nous ne pouvons vivre dans une bulle, mais limiter l’impact est une option possible.

 

 

=>Mon conseil coach santé, nutrition & bien-être : Se mettre au vert et faire une petite cure anti métaux lourds.

 

Il existe des protocoles naturopathiques pour aideur à leur élimination.

 

Et penser à vous déconnecter de votre téléphone, ordinateur,.. pour prendre l’air au calme et faire redescendre votre pression artérielle.

 

 

Vous l’aurez compris, les sources d’acidification sont nombreuses et dépendent de votre nature, de votre mode de vie et alimentation.

 

Equilibre acido-basique, comment y remédier ? 2 options s’offrent à vous :

 

☀ Vous êtes faiblement acidifié, et une simple rectification d’un ou de plusieurs facteurs ci-dessus devrait suffire à rétablir l’équilibre.

☀ Vous êtes fortement acidifié et des changements et une complémentation d’imposent. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.